La différence entre le microblading et le microshading

Aimez-vous maquiller vos sourcils de façon semi-permanente ? Si oui, vous avez certainement déjà entendu parler des procédés microshading et microblading quelque part. Souvent mal-utilisés à cause de l’ignorance, ces termes représentent pourtant de bonnes techniques de maquillage, distinguant l’un de l’autre. Microshading et microblading, quels sont alors les différences ?

Leur point commun

Sans avoir connu leur point commun, nous ne pouvons guère parler de leurs différences. Le microshading et le microblading sont des opérations de maquillage qui visent à harmoniser et à corriger les lignes de sourcils.

Leur point commun réside dans leurs techniques. Avec une aiguille, le microshading et le microblading consistent à insérer du pigment coloré sous les parties superficielles de l’épiderme. Avec ces deux interventions, une ou deux retouches par an seront nécessaires. Il faut noter que ces opérations ne doivent être effectuées que par des professionnels formés et qualifiés œuvrant auprès d’un institut spécialisé.

Leurs différences

Distinguant l’un de l’autre, les différences entre le microshading et le microblading résident dans la manière d’insérer le pigment.

Le microshading

Cette opération vise à produire une trace d’ombrage ressemblant à l’effet des crayons à sourcils. Sa technique consiste à insérer les pigments, tels de nombreux petits points, aux périmètres fondus. En intensifiant le sourcil, le microshading permet de remplir les manques et de retracer la ligne. D’autre part, avec le microshading, vous pouvez aussi choisir entre maquiller quotidiennement les sourcils, intensifier le regard et harmoniser la ligne.

Le microblading

Le microblading est, quant à lui, une opération qui vise à reproduire un effet poilu. Pour cela, les techniciens insèrent les pigments tels des traits fins afin d’imiter les vrais poils. Étant une manière naturelle de remplir les sourcils, cette opération ne vise pas à optimiser les tracés des lignes. À l’issue de cette opération, vous pouvez maquiller quotidiennement ou pas vos sourcils, intensifier votre ligne, remplir les manques et harmoniser la ligne.

Aussi différentes soient-elles, il est aussi possible de fusionner ces deux techniques. Appelée sourcil mixte, cette option consiste principalement à effectuer le microblading sur la tête du tracé et le microshading sur tout le reste.